Les artistes qui nous donne envie de consommer local

Dans notre quartier, il y en a du talent !

Les artistes, c’est ceux qui nous comptent des histoires à travers leurs créations, c’est ceux qui trouvent le moyen de nous faire vivre des émotions à travers des oeuvres et c’est ceux qui nous font vivre et évoluer notre culture.

Et tu vois parfois, j’ai souvent l’impression qu’on ne leur rend pas assez hommage, à ces peintres, ces musiciens, ces tricoteurs, ces raconteurs, ces ébénistes, ces céramistes; ces créateurs-là. Alors le voilà, leur tout petit hommage, à ces artistes-là, parce que dans notre communauté d’Enracinés, on y croit à la culture!

D’abord, je vais te parler de Jacynthe Bergeron - artiste multidisciplinaire. Jacynthe, elle fait pas mal de tout en fait; en commençant par les toutous en laines recyclés, en passant par les mitaines et tuques, et en finissant par les toiles et tableaux. En fait, j’adore Jacynthe car ses motifs de conception et son “minding” derrière chaque création est vraiment authentique et axée vers l’intuition, le laisser-aller et l’acception de l’imprévue (tsay le genre de chose qu’on devrait tous essayer d’appliquer au quotidien). Elle nous emmène dans un autre monde, un peu plus magique et innocent, en plus de travailler selon des concepts responsables et écolo.

En second lieu, j’ai envie de te parler de l’artiste multidisciplinaire et maitre du seconde main Vriginie Laliberté. Je l’avoue humblement, je ne la connaissais pas vraiment, c’est plutôt une des collaboratrices qui l’a mise sous mon radar en me ventant son travail. Mais une fois qu’on fait ses devoirs et qu’on regarde un peu ses créations, on comprends ! Cette fille là valorise la matière qu’elle travaille à l’état brut, sans jamais essayer de dénaturer son médium mais plutôt en le respectant le plus possible. Elle est aussi une maitre du seconde main, tentant de redonner vie aux matériaux désuets. Et sérieusement, les produits finis que ça donne sont hallucinants et mettent vraiment en valeurs le côté brut et originel de la matière première.

Évidemment, le quartier regorge de talents, tous plus interessants les uns que les autres. Il ne reste plus qu’à les reconnaître et leurs accorder l’importance qu’ils occupent dans notre quartier.

Par Marie-Eve Delage

Marie-Eve Delage