L'importance de la consommation locale

Si tu t’intéresse juste un peu à cette plateforme et que tu t’es rendu jusqu’ici dans ton exploration, tu t’es aussi surement déjà demandé en quoi “consommer local” est quelque chose d’important dans un quartier.

Donc, voici brièvement pourquoi consommer local, c’est en fait une action autant communautaire, zéro déchet, équitable, environnementale, santé que réfléchie.

Quand tu achètes ton pain à la boulangerie du coin, ton café à ta station locale, ton ligne dans une friperie, tes légumes dans un marché (ou mieux, directement de ton jardin) ou tes services dans une PME en démarrage, tu redonnes et enrichie directement ta communauté, créant ainsi une marge de manoeuvre pour ces commerces de continuer à grandir et à redonner à leur tour au quartier. Ton argent n’a pas besoin d’aller dans les poche d’une multi-nationale déjà riche qui ne partage pas tes valeurs et qui ne redonne pas à ta communauté.

Économiquement, acheter local permet de donner plus de sens à l’activité des professionnels et aux acheteurs de réorienter leur consommation vers un réseau labellisé « éthique », car elle est utilisée au sein d’un réseau de producteurs, de commerçants, d’associations qui ont signé une charte sur des critères écologiques, sociaux ou humains. Elles permettent de réancrer l’économie sur son territoire et de le faire fonctionner de façon autonome.

Aussi, d’un point de vue environnemental, il y a beaucoup moins d’empreintes écologique dans un déplacement de voiture locale que dans les avions, paquebots et camions qu’utilisent les multinationales pour transporter un simple petit objet ou un fruit que tu pourrais aussi avoir ici. (tu peux lire ici: pourquoi prendre une granny-smith des états-unis alors que nos Macintosh sont probablement meilleurs et n’ont coutés que 30km de gaz, plutôt que 2656,6 km de gaz).

Finalement, il va s’en dire que du point de vue santé et nutrition, acheter du marché ou directement d’un maraîcher t’assures des aliments de qualité, avec probablement moins de pesticides et beaucoup plus de nutriments pour toi (et ta petite famille).

Donc en gros, la prochaine fois que tu vois un chandail fait de cotton éco-responsable (bravo c’est déjà ça quand même) ou un produit de beauté fait de noix de coco et de charbon dit écologique, mais que tu le commande d’Australie d’une compagnie internationale, pense-y deux fois avant d’appuyer sur “acheter”. Ta bonne intention n’aura plus aucune importance quand tu vas recevoir ton colis (16 198km de pétrole dépensé, 40$ donné à un géant international et 20 jours plus tard).

Auteur : Marie-Eve

Marie-Eve Delage