Merci, Merci...

Un délicieux thé encore fumant, quelques chandelles créant une belle lueur dans la pièce, une douce et lourde couverture me tenant au chaud et me voilà presque comblée. Oui, presque. J’ai des choses à te partager et je crois qu’à la fin de ces quelques lignes, je serai comblée de savoir que maintenant, tu sais.

On pourrait croire que je m’apprête à te faire découvrir le hygge (si tu ne connais pas déjà cette philosophie danoise) avec cette introduction à saveur de décor Pinterest, mais non. Une autre fois, j’espère (je suis FAN!).

J’avais des choses beaucoup plus importantes à te partager avant tout. Je tenais à te remercier d’ÊTRE exactement là où tu es.

On croit souvent qu’il y a bien plus à la vie que notre présent; notre présent qui ne nous convient pas à tous les niveaux qu’on souhaite constamment améliorer, des rêves qui n’ont pas encore été réalisés, un passé qui nous donne encore du mal dans notre présent et même qui se ressent dans notre futur. Pourtant, plus je vieilli, plus je réalise que je ne sais rien. J’ai définitivement des croyances, comme tout le monde, mais je réalise qu’elles ne veulent rien dire, surtout quand je vis le moment présent.

Le présent. Le présent qui n’a jamais été et qui ne sera jamais plus. Un espace temps si précieux, qui donne le vertige quand on réalise qu’il n’est pas là pour rester ; l’impermanence. Dans cette optique, il y a quelque chose de fascinant et même de rassurant. Chaque minute est une nouvelle opportunité. Chaque instant est une chance de commencer exactement où l’on est. Il a pu se passer TOUTE UNE VIE avant cette seconde, mais nous avons toujours le choix de commencer là où nous sommes. Je dis bien de commencer. Tout est possible si l’on décide de commencer là où nous sommes, ici maintenant, à cet instant précis.

Je veux aussi que tu saches que tu m’inspires par ta façon d’être. C’est tellement un beau sentiment que de se sentir inspiré par les autres. Ça donne souvent des idées, le coup de pied au cul qu’on n’arrivait pas à se donner, ça donne des ailes, un air d’aller! Merci à toutes ces personnes dans nos vies qui font cette différence. Mais tu sais qui d’autre joue un rôle tout aussi inspirant sinon plus dans notre vie? Nous-même. Je te souhaite de trouver et de puiser en toi l’inspiration qui te manque peut-être, que tu ne trouveras jamais ailleurs qu’en toi. C’est aussi ça que j’ai envie que tu saches. Les réponses sont si rarement à l’extérieur de nous. Les signes oui, partout. Mais j’ai bien l’impression qu’on s’envoie ces signes à nous-même! Je m’égare légèrement, ça doit être parce que tu m’inspires trop! (S’imaginer un clin d’œil, ici)

Alors voilà, c’est dit. Je suis comblée! Maintenant, tu sais. J’espère que tu te souviendras de toujours commencer là où tu es. J’espère que tu n’oublieras jamais que l’inspiration ne provient pas seulement des autres, mais aussi et surtout de toi. En étant toi, exactement là où tu es, tu aides et fais du bien autour de toi. Que c’est beau!

Ce fut un des moments marquants de ma vie, je crois, lorsque j’ai lu ces quelques mots : « start where you are ». J’aimerais remercier la belle âme qui m’a fait découvrir cette phrase à travers un livre qu’elle m’a suggéré ; Coucou Camille Lacelle !

Start where you are : la chose la plus simple et la plus difficile. Ça prend beaucoup de courage, d’amour et de douceur envers soi. Mais ça vaut le coup! Si je me souviens bien, c’est pour la vie cette relation avec nous-même, aussi bien faire ça dans l’amour!

Une belle communauté épanouie et en santé ça commence par soi. Un petit pas à la fois, ensemble!

J’ai envie de t’écrire encore longtemps, mais mon amoureux n’arrête pas de me dire que c’est le temps d’aller dehors, que la température est douce et qu’on pourrait aller prendre une longue marche… Comment résister? Que nous reste-t-il si ce n’est que du présent? C’est maintenant que ça passe, je ne peux pas refuser une telle offre!

Merci, merci…

Jenn, xo

Marie-Eve Delage