Bouger en respectant l'environnement

Pour les amateurs de plein air, notre région offre une panoplie d’endroits où il est possible de profiter de l’extérieur. Que ce soit en randonnée, en vélo, à la course, en escalade, en kayak… bref le Québec est magnifique et peut nous offrir des lieux parfaits afin de pratiquer nos sports favoris. Cependant, il nous est tous déjà arrivé de trouver sur notre chemin des déchets, ou de voir que certaines personnes n’ont pas respecté la signalisation et se sont aventurés hors des sentiers. À chaque année les parcs nationaux et les lieux publics sensibilisent les visiteurs à l’importance de respecter l’environnement naturel, mais malheureusement certains endroits en viennent à restreindre ou interdisent l’accès malgré les recommandations. Mais concrètement, que peut-on faire afin de contribuer au respect de ces lieux naturels? Voici quelques exemples simples afin de modifier quelques habitudes.

Covoiturer

Si vous pratiquez votre activité à plus d’une personne pourquoi ne pas covoiturer? Ciblez un endroit pour vous rejoindre où il vous sera possible de laisser votre véhicule et faire une grande partie du trajet ensemble. Et si des amis sont sur votre chemin, pourquoi ne pas aller les chercher directement? En plus d’être écologique, les coûts de transport seront moindres pour tous et vous aurez sûrement beaucoup plus de plaisir à faire la route ensemble.

Respecter les sentiers et l’environnement naturel

La plupart des lieux publics et parcs nationaux ont des sentiers balisés. Vous aimez sûrement explorer de nouveaux lieux, et ça se comprends. Cependant, lorsque vous êtes dans l’un de ces endroits respectez le plus possible les chemins déjà définis. Ils sont là pour une raison! En fait, ces balises permettent bien sûr de vous montrer le chemin, mais également de protéger l’environnement naturel donc les diverses espèces y vivant (flore et faune). Si nous détruisons l’environnement dans lequel vivent ces espèces, nous détruisons également l’équilibre de notre flore ce qui a un impact direct sur l’habitat et la nourriture disponible pour les animaux qui y habitent. Certains lieux sont également fermés ou restreints par moment. Le Mont Orford en est un bon exemple pour les grimpeurs. Pendant une période précise celui-ci est fermé afin de protéger les Faucons Pèlerins. Il importe de prendre le temps de s’informer auprès de la FQME afin de respecter cette consigne et, par le fait même, garder l’accès aux grimpeurs à long terme.

La nourriture et l’eau

Lorsque vous pratiquez votre activité préférée, il vous est nécessaire de vous hydrater et de manger afin de faire le plein d’énergie. Évitez d’acheter des bouteilles en plastique. Achetez des bouteilles réutilisables et remplissez-les pour votre journée. Si aucun point d’eau n’est disponible et que vous savez avoir besoin d’eau à moyen terme, remplissez de grandes cruches à la maison pour transvider dans vos bouteilles réutilisables. En plus d’être économique, cela prend souvent moins de place dans vos bagages et évite de laisser du plastique derrière soi. Même chose pour la nourriture. Pensez à amener votre nourriture dans des plats réutilisables et si vous devez acheter des éléments, pensez à acheter ceux-ci en groupe. De cette façon vous aurez, par exemple, une boite de pâtes plutôt que trois différentes! Et si vous devez garder des aliments au frais pourquoi ne pas geler une de vos bouteilles la veille en guise de ice pack et avoir, par le fait même, de l’eau fraiche pendant la journée.

Les déchets

Les déchets sont souvent la chose la plus encombrante et celle que l’on remarque également le plus sur notre passage. Déjà en utilisant des contenants réutilisables vous en éviterez beaucoup. Pour ceux qui perdurent, ramenez-les avec vous afin de les jeter à la poubelle. Certains éléments peuvent être salissants et c’est à ce moment qu’il vous viendra en tête de vous en départir dans la nature. L’utilisation de sacs étanches et compressibles est alors d’une grande utilité. Ce sac vous évitera les dégâts et s’assurera de minimiser l’espace occupée par ces déchets en plus de pouvoir l’accrocher sur votre sac!

L’hygiène

Si vous restez quelques heures sur place ou y dormez certains éléments peuvent devenir difficile à gérer. En premier lieu, mesdemoiselles, il est plus complexe d’uriner dans la nature que les hommes. Plusieurs trucs ont été transmis entre les amatrices de plein air jusqu’à l’arrivée d’un outil très utile vous permettant d’uriner debout comme les hommes (he oui!). Après quelques ratés, les modèles actuels sont bien appréciés de la gente féminine. Cela évite le papier de toilette laissé derrière en abondance. Et si vous devez faire la grosse commission, gardez avec vous un briquet afin de brûler votre papier derrière vous (de façon sécuritaire bien sûr) le plus souvent possible.

Toujours dans la lignée des découvertes féminines, la DivaCup est un élément qui a fait ses preuves au quotidien et devient très utile dans une situation de plein air! Nécessitant seulement de l’eau tiède pour être nettoyé et pouvant être porté jusqu’à 12 heures consécutives, cette cup vous permet de profiter de votre activité sans tracas en plus d’être écologique, économique et prendre moins d’espace. On adore!

Finalement qui dit camping dit se laver et laver la vaisselle! Plusieurs produits existent maintenant au quotidien pouvant être utilisés également en camping tels que les papiers en cire d’abeilles pour remplacer les pellicules de plastiques ou les essuie-tout réutilisables. D’autres sont créés pour le plein air et le voyage et peuvent réellement réduire l’empreinte écologique en plus d’être économique et prendre beaucoup moins de place. Les savons «tout en un» prenant la place au savon à main, à corps et au shampoing en sont un bon exemple.

Bref, il s’agit ici de tout petits gestes pouvant faire une grande différence collectivement. Bien sûr, il y a encore plein d’éléments à découvrir et à partager. N’hésitez surtout pas à commenter cet article avec vos incontournables. On se retrouve dehors!

Par Chrystelle St-Pierre (Aka votre yogini Rebelle)

Marie-Eve Delage